Un TPE Santé doit mêler différentes fonctions. Tout d’abord celles propres à tout Terminal de Paiement Électronique classique, ensuite la lecture des cartes vitales. Il est donc la plateforme privilégiée pour tous les professionnels de santé. Que vous soyez médecin, pharmacien ou opticien, le TPE santé vitale est votre allié de choix pour encaisser rapidement et simplement vos honoraires. Nous vous présentons ici les différents éléments à prendre en compte pour bien choisir votre terminal et optimiser votre processus de règlement à moindre coût.

Identifier ses besoins pour bien choisir son TPE Santé

TPE fixe ou mobile ?

Si votre appareil est voué à rester dans un cabinet, un appareil fixe, généralement moins cher, suffit. En cas d’utilisation en mobilité, lors de visites à domicile par exemple, un appareil mobile est cependant incontournable. Si ces appareils sont généralement un peu plus chers, ils permettent une flexibilité totale en utilisant le réseau téléphonique mobile pour transférer les données. Le TPE santé Vitale est un lecteur multicarte (bancaire et Vitale) dont le coût est supérieur à un appareil simple. Comptez environ 20€/ mois pour un TPE multicarte fixe et 30 à 40€ pour un terminal mobile.

TPE santé utilisant l’ADSL ou le GPRS ?

Le flux monétique transite soit via ADSL, soit via GPRS. L’ADSL permet d’échanger des données indépendamment des opérations téléphoniques, il s’agit du protocole utilisé pour votre accès à Internet. Cette solution a pour avantage d’utiliser la connexion existante de votre lieu de travail. Votre fournisseur d’accès Internet vous fournit alors également le réseau TPE. Tous les fournisseurs du marché proposent ce service. Ce type de transaction simple et rapide prend en moyenne 5 secondes après validation du code PIN par le client.

Le GPRS est quant à lui un protocole de téléphonie mobile. Si vous optez pour cette option, votre terminal sera muni d’une carte SIM, s’accompagnant de manière incontournable d’un forfait télécom. La transaction sera un peu plus lente et plus gourmande en ressources mais il s’agit de la solution à privilégier si vous vous déplacez avec votre terminal ou si la connexion ADSL de votre lieu de travail n’est pas suffisamment stable.

Être aux normes et sécuriser ses transactions

Il est important d’acquérir un terminal électronique qui réponde positivement à la certification 1.40. Cette norme de facturation, couramment appelée SESAM-Vitale, assure une facturation sécurisée à l’Assurance Maladie Obligatoire et Complémentaire. Vous pouvez également procéder au transfert sécurisé des Feuilles de Soin Électroniques (FSE) au moyen d’une connexion à un ordinateur disposant d’un progiciel de santé dédié (Intellio, Vitallio, HelloDoc, etc.). Les terminaux permettant ce genre de transferts sont plus chers mais économisent un temps précieux. Ils répondent au référentiel TLA 4.10.

Choisir son offre en connaissance de cause

Profiter des solutions offertes par votre banque

Avec la souscription à un compte professionnel, les banques proposent généralement des offres où la location du TPE est incluse. Il s’agit de la solution la plus courante mais contre toute attente pas toujours la plus simple tant les offres sont diverses et les tarifs pas toujours faciles à justi.fier. Elle est cependant une solution à étudier si vous souhaitez centraliser vos contrats et négocier vos taux de commission à la baisse.

Acheter ou louer votre TPE santé chez un distributeur

Les distributeurs tiers peuvent à première vue paraitre plus compliqués à appréhender puisqu’ils ajoutent un interlocuteur supplémentaire. Ils ont cependant l’intérêt de proposer des solutions plus flexibles que les banques et de réduire les délais. En cas d’achat, comptez 350€ pour un appareil de base (fixe), 500€ pour un lecteur mobile de qualité et 800€ pour un appareil tout en un gérant les FSE. Il est donc possible de jouer sur le budget mais une moyenne de 500€ est à considérer pour l’achat d’un terminal de marque reconnue. En cas de location, la durée d’engagement est généralement longue (36 ou 48 mois). Il faudra alors compter 30 à 80€ de location par mois selon le modèle et les options choisis. Selon les contrats, la maintenance est cependant incluse.

Frais de transaction des TPE Santé

Les frais de transaction sont généralement calculés sous forme d’abonnement. Selon le volume des règlements, vous pourrez donc bénéficier de tarifs légèrement différents. Comptez en moyenne 20€ par mois pour le GPRS et 10€ pour l’ADSL, sur la base de 250 transactions mensuelles. Certains fournisseurs, comme Orange, incluent cependant directement ces frais de transaction à l’abonnement de départ. Il faut ajouter à cela une commission interbancaire d’environ 0,3% et la commission de votre banque. Cette dernière peut varier de 0,5 à 3% et est négociable.

En résumé : commencer à encaisser via un TPE santé en quelques étapes simples

Les offres se multiplient et il n’est pas toujours aisé pour un professionnel de santé de faire son choix. Le terminal, le fournisseur de service et les coûts engendrés sont bien sûr au centre du débat. Il existe cependant un certain nombre d’étapes communes quel que soit votre cas.

  • Identifier ses besoins (mobilité, volume de transactions estimé, budget, gestion des FSE)
  • Demander une carte de domiciliation bancaire
  • Négocier la commission auprès de sa banque
  • Acheter ou louer son TPE santé
  • S’abonner au fournisseur de son choix (Internet ou téléphonique)

S’équiper d’un TPE santé demande un peu d’investissement mais le gain de temps et le service au patient justifient largement cet engagement. D’autant que la commission bancaire peut-être déductible en frais professionnels.