Tout savoir sur les TPE Virtuels

Qu’est ce q’un terminal de paiement virtuel ?

Un terminal de paiement virtuel est une version Web d’un lecteur de carte de crédit qui permet aux commerçants de traiter les commandes passées par la poste, par téléphone ou en ligne. Le TPE virtuel est le plus souvent utilisé sur les plateformes d’achats un ligne et garanti la bonne transaction d’un paiement sur internet. Le TPE virtuel est et doit être crypté grace Secure Socket Layers (SSL) sans quoi les données sensibles, comme les numéros de cartes bancaire, ne sont pas protégés !

Les terminaux virtuels facilitent le paiement pour les très petites entreprises qui, autrement, pourraient avoir de la difficulté à accepter les paiements par carte de crédit. Une fois que le vendeur s’est inscrit au service du terminal de paiement virtuel, il saisit les données de paiement du client pour les transactions sous une forme similaire à celle utilisée pour la vente au détail en ligne, avec des champs pour le nom, l’adresse, le type et le numéro de carte de crédit, la valeur de vérification (CVV) et ainsi de suite. Le plus souvent, c’est le client qui entre lui même ses informations bancaires et dans la plupart des cas, il reçoit un code de vérification par SMS pour confirmer la transaction.

Les terminaux virtuels sont plus faciles pour le commerçant en ligne parce qu’ils ne nécessitent pas de matériel physique ou même de logiciel spécialisé. Comme les transactions de paiement passent par le site Web du fournisseur du paiement virtuel, c’est au fournisseur tiers, et non au commerçant, qu’il incombe d’assurer la conformité aux exigences de la norme PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard). Le commerçant n’a pas à se préoccuper des exigences PCI DSS à moins qu’il ne stocke, traite ou transmette lui-même un numéro de compte primaire (PAN).

Terminaux de paiement virtuels – Ce que vous devez savoir et comment ils fonctionnent

Vous êtes probablement déjà « au courant » des passerelles de paiement, qui permettent aux commerçants de connecter leurs logiciels aux systèmes de paiement de leurs processeurs.

Cependant, il existe un autre service utilisé par les entreprises qui acceptent les paiements dans un environnement sans carte, parfois avec une passerelle de paiement, et d’autres fois de manière autonome.

Avantage d’un TPE Virtuel

Pour les prestataires de services:

  • Commodité – intégration et connexion rapides et faciles avec les plateformes de paiement;
  • Contrôle complet de l’ensemble du processus de transaction;
  • Conformité PCI-DSS qui renforce la sécurité lors de la collecte, du stockage et de la conservation des cartes de paiement; c’est une condition indispensable pour effectuer les opérations de paiement et permet au commerçant de disposer, de manière sécurisée et par un jeton, de l’accès à utiliser pour ses paiements. Cet avantage permet de réutiliser et de réaffecter des ordres de paiement et des cartes de données de paiement.
  • Gestion de la réutilisation des cartes de paiement précédemment stockées dans l’environnement PCI-DSS.
  • Facile à utiliser , car cela simplifie beaucoup de processus;
  • Convient pour une variété d’appareils et de plateformes (iOS, Android, Windows, Mac, etc.).
  • Analyse du comportement de l’utilisateur et des performances du service.

Pour les clients finaux:

  • Processus de paiement plus rapide et simplifié ;
  • Aucun équipement supplémentaire à part votre appareil et votre connexion Internet;
  • Aucun logiciel supplémentaire ne doit être téléchargé;
  • Gamme élargie d’options de paiement sécurisées;
  • Sécurité – des données sensibles en conformité PCI-DSS
  • Réalisation des paiements peu importe où se trouve l’utilisateur: sur mobile, sur ordinateur de bureau…

Le point de vente virtuel et plus particulièrement ceux qui usent de l’API REST sont extrêmement utiles lorsque le commerçant doit saisir manuellement les informations de paiement du client, en particulier s’il s’agit de vente par correspondance, par téléphone ou autre. Il fournit une solution rapide, facile et sécurisée aux problèmes pouvant survenir si l’acheteur rencontre des difficultés avec le panier d’achat ou s’il souhaite simplement effectuer un achat par téléphone en fournissant les données de sa carte de crédit.

POS virtuel contre plateforme de paiement

Cependant, compte tenu de la dynamique du marché et de la concurrence intense au niveau mondial, les entreprises sont confrontées à de nouveaux défis et à une forte demande d’adaptation au comportement du consommateur numérique. Cela signifie que, même si un point de vente est un excellent outil en soi pour fournir un moyen pratique de traitement des transactions, les clients attendent un ensemble complet et sécurisé de solutions pour couvrir pleinement tous leurs besoins.

Bien que cette solution traite les transactions qui ne nécessitent pas de saisie directe des données des clients, chaque entreprise a besoin d’une passerelle de paiement qui traite, vérifie et accepte ou refuse les transactions par carte pour le compte du commerçant via des connexions Internet sécurisées. Avoir à la fois un POS virtuel et une plate-forme de paiement garantit que tous les types de paiements et de transactions sont couverts.

Terminaux de paiement virtuels quelques exemples :

Le terminal de paiement virtuel est donc un terminal générique qui vous permet de traiter les paiements en saisissant les informations de transaction dans un formulaire de paiement à partir d’un navigateur Web ou d’un lecteur de bande magnétique ou d’un terminal muet attaché. Il existe plusieurs terminaux de paiement virtuels, nécessitant ou pas un VAD, très connus et dont vous avez déjà dû vous servir, on peut citer par exemple :

  • Stripe
  • Safedebit
  • PayPal
  • Credit Agricole E-transactions
  • Monetico Paiement
  • CM-CIC paiement
  • Lemon Way
  • Caisse d’Epargne SP Plus
  • MangoPay
  • LCL Sherlock´s

Quelle est la différence entre un terminal virtuel et une passerelle de paiement ?

Le terminal de paiement virtuel et la passerelle de paiement sont deux services utilisés pour faciliter les paiements dans l’environnement sans carte. Pourtant, ils remplissent chacun des fonctions distinctes.

Les passerelles de paiement sont utilisées pour le traitement des opérations de paiement, où les clients saisissent eux-mêmes leurs informations de paiement sur le site Web d’un commerçant. La passerelle de paiement recueille ensuite les informations fournies et les transmet au processeur.

D’un autre côté, les terminaux de paiement virtuels sont utilisés pour faciliter les paiements lorsque le commerçant saisit directement les informations de paiement du client, après les avoir reçues par téléphone ou de toute autre manière.

Types de paiement par terminal virtuel

Les terminaux de paiement virtuels peuvent être configurés pour permettre l’acceptation de multiples moyens de paiements :

  • Cartes de paiement, y compris les cartes de crédit,
  • de débit,
  • de guichet automatique,
  • Paiements récurrents
  • etc.

Comment mettre en place une solution de TPE Virtuel pour votre business ?

Deux solutions s’offrent à vous si vous souhaitez faire profiter de ce moyen de paiement à vos clients à savoir une solution nécessitant un VAD ou ne nécessitant pas de VAD :

  • Soit vous passez par des organismes financiers et indépendants comme Paypal, Bleupaid par exemple,
  • Soit vous passer un contrat de vente à distance avec une banque, appelé VAD, avec une banque comme la Caisse d’épargne, LCL, CIC, BNP Paribas ou le crédit Agricole.

Les deux solutions sont équivalente c’est à vous de choisir.

A noter qu’il est plus facile de passer par une plateforme comme Paypal, qui est gratuite, simple et sans résiliation (la plateforme se rémunère avec des commissions sur les ventes, voir ici pour les détails).

Cependant, il est également bon de passer par une banque physique, comme la Caisse d’épargne, qui peut être un très bon élément de ré-assurance pour vos clients.